La technique de lagunage

Cette technique est un procédé qui permet d’épurer des eaux usées en utilisant des plantes de petite taille comme des algues. Il s’agit d’un dispositif qui n’est pas validé par la réglementation, mais qui par contre est adapté pour l’usage d’un groupe de foyers d’au moins 20 personnes.

Les particularités

De par sa dénomination, cette technique consiste à élaborer plusieurs lagunes qui sont assimilables à des bassins d’eau. Au niveau de ces derniers se trouvent des algues vertes qui se développent grâce à l’eau qui s’y achemine, ainsi qu’aux nutriments qui y sont présents. Pour une meilleure efficacité du système, il faut que l’eau passe par au moins 3 bassins.

Les algues ou les plantes présentes dans les bassins génèrent des bactéries épuratrices nécessaires pour l’assainissement de l’eau. A noter que les lagunes sont qualifiées de microphytes lorsqu’elles sont composées de petites plantes, mais de macrophytes lorsque ce sont de grandes plantes qui s’y développent. Les premières permettent de remplacer une fosse et sont adaptées pour une population assez élevée, tandis que les secondes fonctionnent comme les filtres plantés.

Les différentes étapes

Le principe de lagunage repose sur l’écoulement progressif des eaux usées de lagune en lagune par gravitation. Les plantes se trouvant dans les bassins sont donc alimentées en eau constamment, ainsi qu’en nutriments présents dans ces eaux. De ce fait, elles peuvent dégager de l’oxygène qui est très utile pour les bactéries aérobies. Ces dernières favorisent l’oxydation des matières organiques et leur décomposition.

Ces étapes conduisent donc à une épuration de l’eau, et cela, d’une manière naturelle. Toutefois, ce processus a besoin de temps pour se réaliser, ainsi qu’une série de bassins successifs. Le premier bassin doit avoir une surface large d’environ 6 m² par habitant, mais les autres peuvent fonctionner avec seulement 3 m² par habitant.

Les avantages et inconvénients du lagunage

Le premier avantage du lagunage est le fait qu’il soit réalisable avec un faible coût.

Or, il est adapté pour un endroit peuplé comme un camping ou une petite collectivité. Ainsi, le coût d’assainissement de l’eau par habitant est moindre avec ce dispositif, mais il faut seulement un espace suffisant pour installer les différents bassins.

Cependant, les lagunes accumulent de la boue au fil du temps, et il faut l’enlever régulièrement, au moins une fois tous les 5 ans. Il faut aussi supprimer les plantes qui peuvent apparaître au niveau des bassins et qui ne sont pas utiles. D’autre part, l’étanchéité des lagunes doit être assurée pour une bonne efficacité du processus d’assainissement.

Fermer le menu